Crise sanitaire, ce qui se réfléchit parmi des militants qui ont été les animateurs de la grève.

« L’union nationale » n’a jamais été et ne sera jamais possible avec cette classe dominante abjecte. Ils doivent plus que jamais dégager ! Comme dans toute crise grave, l’émotion gagne la population. On fait « naturellement » une pause entre petites querelles de voisins, le peuple se gonfle d’une empathie générale et s’unit pourLire la suite